21.12.2018

Tendance du marché publicitaire novembre 2018


publikation img

Les temps forts du mois de novembre

Avec 696,3 millions de francs bruts, ce mois publicitaire dépasse seulement de 0,6 million le mois de mars, qui est le plus performant à ce jour. Par rapport au mois de novembre 2017, il reste à peu près au même niveau (-0,3 %). On note une augmentation de 2,9 % par rapport au mois d'octobre.

La pression publicitaire brute cumulée pour les 11 premiers mois de 2018 s'élève à CHF 6,6 milliards de francs. Cela correspond à une augmentation de 8,1 pour cent avec extension de données et 2,1 pour cent sans extension de données.

Intégration de données: Internet et TV

Depuis janvier 2017, le groupe de médias Internet est présenté, y compris la publicité Search-Desktop. Depuis juillet 2017, Search-Mobile est également intégré dans les statistiques publicitaires de Media Focus. En janvier 2018, Search (Desktop + Mobile) a été intégré en Suisse romande sur la base de dizaines de milliers de termes de recherche français (part de Search YTD: 85% DE/15% FR). Depuis mars 2018, les données YouTube (Display et vidéo) sont également rapportées rétroactivement dans la tendance du marché publicitaire à partir de janvier 2018 (part du mix média YTD 1%).

En outre, à partir de janvier 2018, le groupe de médias TV inclura le sponsoring TV ainsi que les formats publicitaires Pre Split, Post Split, Single Split et Time.

Pression publicitaire sur le marché global

Développement de la pression publicitaire au mois de décembre 2018

publikation img publikation img

Le secteur financier réalise son triplé

Septembre, octobre et novembre: avec 64 millions de francs, le secteur financier a de nouveau enregistré la plus forte pression publicitaire brute du mois. En prenant toute l'année en compte, les trois premiers de cordée du secteur demeurent toutefois inchangés. Le secteur des loisirs, de la gastronomie et du tourisme reste en tête, suivi du secteur des services et de la finance. On repère des changements seulement plus bas dans la liste. Le secteur des cosmétiques et soins du corps passe devant celui des manifestations.

Les campagnes politiques toujours en pleine forme

Avec la campagne des opposants et celle des partisans parmi les 3 premiers produits, l'initiative populaire pousse la pression publicitaire du groupe de produits Campagnes politiques à 10 millions de francs publicitaires bruts pour la dernière ligne droite avant le vote final du 25 novembre. Il s'agit alors de la plus forte augmentation en pourcentage en novembre par rapport à l'année précédente (+382,9 %). Après la plus forte baisse en pourcentage le mois précédent, les montagnes russes du secteur des produits tabagiques continuent. Le secteur se place en deuxième position avec une augmentation de près de 200 % (+195,9 %) pour le mois en cours. Le secteur des télécommunications (+18,6 %), le groupe de produits informatiques, hard- et software (+13,8 %), le secteur Initiatives & Campagnes (12,6 %) ainsi que le secteur du commerce de détail (+11,3 %) génèrent également une progression à deux chiffres par rapport à l'année précédente.

Les secteurs des médias et de l'énergie continuent à plonger

La tendance à la baisse des secteurs des médias et de l'énergie se poursuit. Le secteur des médias perd encore 21,6 pour cent par rapport au mois de novembre 2017, soit légèrement plus que le secteur de l'énergie. Cependant, la troisième baisse la plus importante en termes de pourcentage et la plus importante en termes absolus peut être observée dans le secteur des produits alimentaires. Dans le classement mensuel d'octobre à novembre, ce secteur a aussi perdu trois places. Le secteur du nettoyage (-11,9 %) et celui de la mode et des sports (-9,5 %) complètent la liste des cinq secteurs enregistrant le plus fort recul par rapport à l'année précédente.

Pression publicitaire par secteurs

Pression publicitaire par secteurs comparée à l'année précédente

publikation img


Top 10 du mois

Les 10 premiers annonceurs et les produits et services faisant l'objet du plus grand nombre d'annonces publicitaires (hors promotion de l'assortiment et de l'image) en novembre

publikation img

Mix de médias

L'intégration des données de recherche, Desktop (janvier 2017) et Mobile (juillet 2017) dans les statistiques publicitaires de Media Focus a entraîné une augmentation significative de la part Internet dans le mix de médias. Depuis janvier 2018, on recueille également des données de recherche pour la Suisse romande (la recherche étant répartie comme suit: 85 % DE/15 % FR).

publikation img