19.10.2018

Tendance du marché publicitaire septembre 2018


publikation img

Les temps forts du mois de septembre

Comme à l'accoutumée, le mois de septembre affiche une forte croissance avec une pression publicitaire brute de 668, 1 millions de francs. Cela correspond à une progression considérable d'environ un tiers (+34%) par rapport au mois précédent.

Si l'on considère le même mois de l'année précédente, on peut également constater une augmentation de 12,9 %. Cela est toutefois dû, entre autres, aux extensions de données par YouTube et Search Romandie. Toutefois, sans ces données, la pression publicitaire serait encore supérieure de 6,2 pour cent à celle de septembre 2017.

La tendance de la pression publicitaire de l'année en cours continue de montrer une forte progression – que ce soit avec ou sans extension de données (+27,1 % et +3,3 % respectivement).

Intégration de données: Internet et TV

Depuis janvier 2017, le groupe de médias Internet est présenté, y compris la publicité Search-Desktop. Depuis juillet 2017, Search-Mobile est également intégré dans les statistiques publicitaires de Media Focus. En janvier 2018, Search (Desktop + Mobile) a été intégré en Suisse romande sur la base de dizaines de milliers de termes de recherche français (part de Search YTD: 85% DE/15% FR). Depuis mars 2018, les données YouTube (Display et vidéo) sont également rapportées rétroactivement dans la tendance du marché publicitaire à partir de janvier 2018 (part du mix média YTD 1%).

En outre, à partir de janvier 2018, le groupe de médias TV inclura le sponsoring TV ainsi que les formats publicitaires Pre Split, Post Split, Single Split et Time.

La pression publicitaire sur le marché global

Développement de la pression publicitaire au mois de septembre 2018

publikation img publikation img

Le podium demeure inchangé

Les trois secteurs phares sont toujours les loisirs, la gastronomie et le tourisme, les services et la finance. Bien que le secteur financier ait réussi à réduire quelque peu l'écart par rapport à la deuxième marche du podium grâce au pic de la pression publicitaire enregistré en septembre, on peut néanmoins constater un écart de presque 60 millions de francs entre ce dernier et le secteur des services. Seules les positions 5 et 6 du classement ont connu des changements. Affichant la troisième plus forte pression publicitaire du mois en cours, le secteur des produits alimentaires dépasse maintenant ceux de la construction, de l'industrie et de l'ameublement.

Après avoir baissé, les produits tabagiques intensifient à nouveau leur pression sur le marché

Le mois de septembre se porte aussi très bien cette année. 16 secteurs sur 21 connaissent une augmentation de leur pression publicitaire. Après un déclin de 76.6 pour cent le mois précédent, le secteur des produits tabagiques a pu renouer avec la croissance en septembre (+70.2 %) et a ainsi enregistré la plus forte hausse en pourcentage. Bien que le groupe de produits télévision et divertissement à domicile ait déjà considérablement augmenté sa pression publicitaire en août, cette dernière a pu encore progresser en septembre (+56,3 %). Le secteur financier a également poursuivi sa forte croissance (+33,8 %). Grâce notamment aux assurances-maladies qui ont annoncé en septembre « l'automne publicitaire chaud » en prévision de la fermeture de la période de changement de l'assurance de base à la fin novembre.

Le secteur des médias en baisse

En septembre 2018, le secteur des médias a affiché la plus forte baisse avec un recul significatif de 49,3 % par rapport au même mois de l'année précédente. Du fait que le marché du nettoyage a en même temps connu une hausse de la pression publicitaire, la troisième et dernière place du classement annuel des secteurs semble de plus en plus probable. Le secteur de l'énergie connaît également ce mois-ci une pression publicitaire nettement plus faible qu'en septembre de l'année précédente (-29,2 %). Il en va de même pour les initiatives et campagnes (-2,2 %). En revanche, la baisse de la pression publicitaire est plus surprenante dans les secteurs des télécommunications (-6,9 %) et des cosmétiques et soin du corps (-2,0 %). Les cumuls annuels de ces deux secteurs durant l'année en cours affichent une nette hausse par rapport à l'année précédente et ceux-ci ont également enregistré des gains au cours du mois précédent.

Pression publicitaire par secteurs

Pression publicitaire par secteurs comparée à l'année précédente

publikation img

Top 10 du mois

Les 10 premiers annonceurs et les produits et services faisant l'objet du plus grand nombre d'annonces publicitaires (hors promotion de l'assortiment et de l'image) en septembre

publikation img

Mix de médias

L'intégration des données de recherche, Desktop (janvier 2017) et Mobile (juillet 2017) dans les statistiques publicitaires de Media Focus a entraîné une augmentation significative de la part Internet dans le mix de médias. Depuis janvier 2018, on recueille également des données de recherche pour la Suisse romande (la recherche étant répartie comme suit : 85 % DE/15 % FR).

publikation img